Langini Alex

Logé entre la Belgique, la France et l’Allemagne, à la lisière des cultures romane et germanique, le Luxembourg s’est forgé une identité propre, dont témoigne avec succès sa production artistique. Fief longtemps disputé jusqu’à sa réelle indépendance en 1839, le territoire accueillit les apports de la Renaissance, avant que ne percent les influences baroques dues à la Contre-Réforme. Tant l’architecture que la peinture et les arts décoratifs, sacrés ou profanes, manifesteront ensuite un intérêt pour le néoclassicisme, l’éclectisme du XIXe siècle et les courants plus modernes, plaçant toujours les artistes luxembourgeois dans les grands débats de leur temps. Aujourd’hui, encouragé par son secteur bancaire florissant et le siège européen qu’il abrite, le Grand-Duché se pose comme un lieu d’échange et d’émulation, sans pour autant mettre de côté son rapport au passé. Aucun livre ne s’était jusqu’à présent penché sur les arts plastiques au Luxembourg depuis le XVe siécle. “L’Art au Luxembourg, de la Renaissance au début du XXIe siécle” comble désormais cette lacune. Soigneusement documentés et richement illustrés, les textes signés par dix auteurs spécialistes du Grand-Duché éclaireront le lecteur - simple curieux ou grand connaisseur - sur plus de cinq siècles d’histoire et de culture au Luxembourg.

Details
Sprooch Franséisch
Auteur Langini Alex
Kategorie Konscht
Sujet Arts - Art luxembourgeois
Parution 2006
Medium Buch
Editeur Editions Schortgen